Les symptômes de la dépression qui s’aggrave

Home - Non classé - Les symptômes de la dépression qui s’aggrave

Souvent négligée par la victime et son entourage, la dépression gâche la vie d’un bon nombre de personnes. Si au début, les symptômes ne sont pas alarmants, cela pourra s’aggraver sans prise en charge sérieuse. Ils sont susceptibles de perturber la vie sociale, professionnelle et personnelle de la personne, au point de l’empêcher de vivre et de travailler. Pire encore, la dépression pourrait finir par la pousser à se suicider. Zoom sur les symptômes de la dépression ainsi que les traitements à suivre au cas où l’état dépressif s’aggraverait.

Les symptômes de la dépression

Il existe différents types de dépression : la dépression légère, la dépression modérée et la dépression sévère. Dans le premier et le deuxième cas, les symptômes sont encore moins graves. On repère parfois un changement d’humeur soudain et de comportement chez la victime. Elle devient irritée, silencieuse, solitaire et renfermée. Son esprit est occupé par des pensées négatives et elle est sombrée par la tristesse. De plus, la dépression est souvent associée à un problème alimentaire. Un manque d’appétit survient. Hormis les signes psychiques et comportementaux, la dépression a également des conséquences sur l’état physique de la personne. Des maux de ventre et de tête, un mal de dos, un manque de force, une vulnérabilité aux infections comme le rhume et un affaiblissement du système immunitaire peuvent faire leur apparition. En général, ce sont les premiers signes d’un état dépressif. Il ne faut tout de même pas les négliger. Une prise en charge rapide est nécessaire pour faire sortir la victime de la dépression le plus tôt possible et pour que la situation ne s’aggrave pas. Mieux vaut consulter un spécialiste en toute urgence.

Et quand cela s’aggrave ?

Votre proche refuse de quitter sa chambre ? Il reste enfermé toute la journée sans rien faire ? Il n’éprouve plus aucune joie de vie ? Il n’a plus l’envie, ni la force de faire quelque chose, ni de sortir, ni d’aller travailler ? Il n’a plus aucun espoir de sortir de la situation où il en est maintenant ? Pour lui personne ne peut l’aider à aller mieux ? Il pleure tout le temps ? Il éprouve un sentiment de dégoût ? Souffre-t-il d’un trouble de sommeil ou somatique ? Il se culpabilise tout le temps et n’arrive plus à prendre soin de lui ? Dans le pire des cas, la victime tente de se suicider. Là, elle souffre d’une dépression sévère ! Ces signes doivent vous alerter. Il ne faut donc pas les prendre à la légère pour éviter que la personne dépressive passe à l’action suicidaire. Dans ce cas, une prise en charge rapide sera indispensable.

Qui faut-il consulter ?

Dans un tel cas d’urgence, on est souvent perdu sur le choix du spécialiste à qui on va se recourir. Parmi les différentes possibilités qui s’offrent à vous, la thérapie cognitivo-comportementale porte toujours ses fruits. Cette technique basée sur l’élimination des symptômes permet de faire sortir la personne dépressive de son état. Elle a pour objectif d’enlever de son esprit toutes les pensées négatives afin de les remplacer avec des choses positives. Il est, par ailleurs, possible d’opter pour la psychanalyse pour soigner la dépression. Cette solution se focalise sur l’origine de l’état dépressif afin de résoudre le fond du problème de manière progressif via des séances de discussion. Sachez tout de même que les deux thérapies doivent être suivies de manière régulière jusqu’à la guérison totale du patient pour que ce dernier ne fasse pas une rechute. Le thérapeute ou le psychanalyste pourra également prescrire un médicament antidépresseur pour améliorer l’état du patient. Ce traitement médicamenteux complète la thérapie pour un résultat rapide et efficace.

Share: