You are currently viewing Comment savoir qu’une personne est déprimée ?

Comment savoir qu’une personne est déprimée ?

Certaines personnes atteintes de dépression ne laissent pas transparaître leur souffrance. Les symptômes typiques de la dépression varient d’un individu à un autre, mais certains comportements ou changements inhabituels que les personnes affectées manifestent en sont le signe. Si certains symptômes ne se repèrent pas spontanément, la tristesse et le désespoir restent facilement identifiables.

Changements d’appétit et de poids

L’un des principaux symptômes de la dépression est la perte d’appétit et de poids, tandis que certaines personnes à l’inverse se reportent sur l’alimentation en guise de réconfort ; ces changements de mode de consommation entraînent parfois une prise de poids, voire une obésité chronique. Ce phénomène parfois affecte l’estime de soi et favorise l’apparition d’un état dépressif. Ceci peut jouer un rôle dans le développement ou la sévérité accrue des symptômes dépressifs.

Ces changements dans les habitudes alimentaires résultent également d’autres symptômes de la dépression, tels que la fatigue et l’isolement. Beaucoup de personnes souffrant de dépression perdent à la fois leur énergie et tout intérêt par rapport au monde extérieur, ce que traduit la perte d’appétit. On observe fréquemment ce phénomène chez les personnes âgées.

Apparition de troubles du sommeil  

Il existe un lien étroit entre l’humeur et le sommeil ; un manque de sommeil peut effectivement contribuer à la dépression et celle-ci peut rendre le sommeil plus difficile. Selon les recherches, les personnes souffrant d’insomnie sont 10 fois plus susceptibles de souffrir de dépression que celles dont le sommeil est régulé.

Des symptômes spécifiques

Les symptômes de dépression ont été recensés dans le DSM-IV (Diagnostic and Stastitical Manual of Mental Discorders), manuel médical de référence dans le cadre du diagnostic des maladies mentales :

  • Troubles du sommeil (insomnies ou difficultés d’endormissement) ;
  • Troubles alimentaires ;
  • Perte ou prise de poids ;
  • Sentiment de tristesse ;
  • Perte d’intérêt pour les choses extérieures ;
  • Fatigue permanente ;
  • Perte d’estime de soi (sentiment d’échec personnel) ;
  • Difficultés à se concentrer, à mémoriser les choses ;
  • Baisse de la libido ;
  • Idées noires (pensées suicidaires).

Le passage à l’acte (tentative de suicide) est un risque majeur chez les personnes souffrant d’un état dépressif prolongé. Il est donc primordial de reconnaître les signes, afin de les soutenir et les amener à consulter leur médecin traitant, un psychothérapeute ou un psychanalyste.

Assurer une prise en charge thérapeutique

Les thérapeutes professionnels mobilisent plusieurs approches pour aider les personnes à guérir de la dépression. Il s’agit pour le thérapeute et son patient d’identifier la solution la plus adaptée à ce dernier, en analysant les expériences qu’il a vécues, et son sentiment par rapport à la période qu’il traverse. Ils collaboreront ainsi à travailler sur les réactions que la personne dépressive peut adopter lorsqu’elle fait face à ces symptômes. Cette approche thérapeutique sera plus ou moins longue selon les difficultés personnelles de chacun, et le travail à effectuer.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire