You are currently viewing Nudophobie

Nudophobie

Qu’est-ce que la nudophobie ?

Elle se caractérise par la peur morbide de la nudité. Elle consiste à redouter de voir d’autres personnes nues, ou de se confronter à sa propre nudité, mais elle peut inclure les deux cas de figure en même temps. Il s’agit d’un trouble mental. Les personnes qui souffrent de nudophobie ressentent beaucoup d’anxiété à l’idée seule de voir un corps nu, ou à la simple vue d’une photo présentant des éléments de nudité.

Elle interfère donc directement avec la vie sexuelle des personnes qu’elle affecte, et a également un impact sur leur style vestimentaire. En effet, celles-ci ne porteront que des vêtements les couvrant entièrement. Elles éviteront par ailleurs tous les endroits où elles risqueraient de croiser des individus dévêtus ou dans leur plus simple appareil. Elles ne fréquenteront donc pas certains lieux :

  • Les plages
  • Les piscines
  • Les saunas ou hammams
  • Les musées où les peintures de nus sont nombreuses
  • Certains parcs où se trouvent des statues représentant des nus
  • Certaines publicités ou certains films avec des scènes de nudité

Quels sont les symptômes de la nudophobie ?

Il existe plusieurs manières d’identifier la nudophobie au regard des symptômes qui lui sont associés. Les personnes nudophobes éprouvent effectivement une grande anxiété lorsqu’elles regardent une personne nue, une photo explicite ou suggestive, ou encore lorsqu’elles font face à leur propre nudité. Les symptômes caractéristiques des phobies surviennent alors :

  • Augmentation du rythme cardiaque
  • Anxiété extrême
  • Tensions musculaires
  • Tremblements et frissons intenses
  • Timidité devant son propre corps nu
  • Émotions démesurées et réactions irraisonnées à la vue d’une photo présentant une personne nue
  • D’autres signes physiologiques

Les symptômes varient d’une personne à l’autre et dépendent également de la présence ou non d’autres troubles mentaux. Comme toutes les autres peurs, l’évitement est également une manière de reconnaître la nudophobie. Les personnes affectées esquivent en effet toutes les situations ou éléments qui leur sont phobogènes, de façon à limiter leur souffrance. Cette attitude pourtant ne fait qu’aggraver leur trouble.

Quelles sont les causes de la nudophobie ?

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de la nudophobie ; les facteurs génétiques et environnementaux tiennent un rôle prépondérant dans le développement de ce trouble anxieux. Il y a donc une possibilité, même infime, que vous soyez atteint de ce genre de trouble si l’un des membres de votre famille l’est. Quant aux facteurs environnementaux, le fait de grandir dans une maison très traditionnelle peut être stressant pour un enfant, et l’amener plus tard à craindre toute forme de nudité, ou redouter d’exposer son propre corps à la vue de quelqu’un d’autre. La nudité pour certaines religions doit effectivement être soustraite à la vue d’autrui ; associée au mariage et à la reproduction, il faut la préserver à tout prix, et ne jamais s’exposer en public. Des traumatismes passés peuvent également resurgir dans certaines situations, qui deviennent alors phobogènes ; ces causes sont nombreuses, mais il n’y a aucune certitude aujourd’hui quant à leur corrélation avec la nudophobie, et elles ne peuvent donc pas être généralisées.

Comment soigner la nudophobie ?

Comme toutes les peurs irraisonnées, elle se soigne en premier lieu en consultant un médecin spécialiste de la santé mentale. Celui-ci analysera les éléments que son patient lui présentera, et cherchera toutes les causes possibles de sa phobie, de façon à lui préconiser le traitement le plus adéquat qui soit. D’une manière générale, une psychothérapie sera recommandée pour soigner ce type de trouble mental. Il arrive toutefois aussi que le médecin prescrive des médicaments pour calmer les symptômes de l’anxiété, mais il faut se méfier de leurs effets secondaires lorsque leur prise est prolongée.

Au regard du suivi, la thérapie cognitive et comportementale est l’approche la plus efficace. Le médecin exposera progressivement le patient à différentes situations phobogènes, pour qu’il s’y adapte peu à peu. L’objet de la peur se transforme alors progressivement en quelque chose d’insignifiant, et la personne phobique se trouve en mesure de s’adapter aux situations qui précédemment lui étaient phobogènes. Au terme de la thérapie, le patient n’aura donc plus peur de voir son corps nu dans un miroir, et sera parfaitement capable d’aller à la plage ou à la piscine.

La nudophobie est un handicap pour la vie sociale et sexuelle de la personne qui en souffre. Il ne faut donc pas hésiter à solliciter l’aide d’un professionnel de la santé mentale pour en guérir.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire