You are currently viewing Aérodromophobie, la comprendre pour la vaincre

Aérodromophobie, la comprendre pour la vaincre

Tous les êtres humains connaissent la peur. Cette sensation survient en présence de certains éléments ou dans certaines situations, comme la peur de l’obscurité par exemple. Ainsi de la crainte et de l’angoisse que certaines personnes éprouvent lorsqu’il s’agit de voyager en avion.

Qu’est-ce que l’aérodromophobie ?

Il est important en premier lieu de distinguer la peur et la phobie ; si la première déclenche un sentiment d’angoisse face à un danger réel ou supposé, la seconde quant à elle renvoie à une peur extrême qui n’a pas de fondement, et survient dans une situation définie ou face à un élément précis qui pourtant ne présente aucune menace objective.

L’aérodromophobie, désignée aussi sous le terme d’aérophobie, renvoie à la peur extrême et déraisonnable de voyager en avion. Cette phobie se manifeste avant même le voyage, dès que la personne affectée sait qu’elle devra emprunter ce moyen de transport ; malgré le niveau de sécurité optimale qu’assurent aujourd’hui les transports aériens, rien ne pourra rationaliser la peur qu’éprouve une personne atteinte d’aérodromophobie.

Le symptôme le plus flagrant est la grande anxiété causée par l’anticipation du voyage. Progressivement, cette anxiété devient plus intense et atteint un paroxysme vers les heures précédant le vol.

Les causes possibles de cette peur

La phobie de l’avion peut avoir d’innombrables causes, même si, dans certains cas, la source de cette phobie reste inconnue. Les spécialistes de la psychologie avancent la peur de l’inconnu, la perte de contrôle et l’impuissance parmi les causes possibles de cette phobie. En effet, nous sommes tous terriens et un vol à ce titre n’a rien de spontané pour nous.

Il est possible par ailleurs que la sensation d’inconfort qui en résulte s’amplifie du fait d’un manque de connaissance que nous avons sur le fonctionnement d’un avion. On cite également l’impact que peut avoir eu un événement traumatique ou mal-vécu par la personne aérodromophobe dans son passé ; de mauvaises expériences précédentes en avion ou bien encore la conséquence d’autres phobies, dont notamment la claustrophobie, la peur de l’altitude ou l’altophobie, peuvent également expliquer l’apparition de cette phobie.

Conseils pour vaincre la peur de l’avion

Une personne sur trois environ souffre de la phobie de l’avion. Les équipages des compagnies aériennes ainsi sont formées à assister les passagers et faire face aux manifestations de leur trouble, lorsque le moment redouté du décollage arrive. Un nombre croissant de personnes aérodromophobes sollicite les professionnels de santé, dans l’espoir de réduire l’anxiété associée aux transports aériens. Ces éléments sont encourageants, mais il reste toutefois à maîtriser et vaincre la peur durant la phase antérieure au vol.

Les psychothérapies sont très efficaces dans le traitement des phobies ; suivant le cas et le profil de la personne phobique, les spécialistes sont effectivement en mesure de prodiguer les conseils les plus pertinents, et transmettre à leurs patients des méthodes et astuces qui permettent de combattre la peur de l’avion lorsqu’elle se manifeste. Le psychothérapeute montrera des exercices pour que le patient puisse se familiariser avec l’environnement aéroportuaire, ainsi qu’au moyen de transport dont il a une peur extrême. À l’aide de photos, d’exercices de concentrations et d’autres techniques, il s’agit de démystifier l’avion et tout ce qui y est associé. Des conseils sont aussi prodigués pour contrôler la phobie tout au long du vol, comme focaliser son attention sur quelque chose en s’occupant l’esprit notamment, de façon à se déprendre de la phobie.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire