Les causes de claustrophobie sont variables d’un individu à un autre, elles sont généralement liées à des expériences antérieures. Pour vaincre la claustrophobie, il est d’une importance capitale d’en identifier les causes. Le meilleur moyen pour cela est d’avoir recours à la psychanalyse.

Qu’est-ce que la psychanalyse ?

La psychanalyse est avant toute chose une méthode thérapeutique basée sur la parole. La parole a une place prépondérante et centrale dans la psychanalyse, elle vise, entre autre, à identifier la souffrance d’un patient, ainsi que l’origine des symptômes de ses troubles. La psychanalyse a pour but de dégager le point d’origine d’un symptôme, pour ensuite participer à son dénouement. Il faut savoir que la méthode psychanalytique repose sur la règle fondamentale de l’association libre qui n’est autre qu’une parole libérée de toute censure, nue de tout contrôle. Cette règle est une voie privilégiée de l’articulation entre l’inconscient et ce qui le structure, à savoir : les désirs, les fantasmes ou encore les résistances.

La psychanalyse pour lutter contre la claustrophobie

Pour comprendre les apports de la psychanalyse sur la claustrophobie, on définira rapidement ce qu’est la claustrophobie.

  • Claustrophobie : peur ou crainte de l’enfermement, peut entraîner de véritables handicaps dans la vie de l’individu atteint.

La psychanalyse semble être une méthode efficace et sérieuse pour traiter la claustrophobie. Elle consiste à identifier les causes et origines de la phobie, ce qui permet ensuite de la traiter via des moyens simples et concis. En effet, il est plus simple de traiter une phobie une fois les causes identifiées.

Combien de temps pour traiter la claustrophobie par la psychanalyse ?

Il faut savoir que la psychanalyse n’est pas une méthode anodine et une unique séance de quelques minutes ne suffira pas. On ne peut donc pas déterminer le temps que prend le traitement de la claustrophobie par psychanalyse. Le temps de guérison dépend généralement du cas du patient et de sa réceptivité face au traitement. Vous devez comprendre que le traitement par la thérapie psychanalytique peut prendre du temps, un temps bien plus que nécessaire à la guérison.

La psychanalyse pour une lutte efficace contre la claustrophobie

L’efficacité de la psychanalyse est indéniable, et ce, autant pour le traitement de la claustrophobie que pour d’autres troubles. En ce qui concerne la claustrophobie spécifiquement, la psychanalyse peut faire des miracles et se révèle d’ailleurs comme étant l’un des traitements les plus couramment utilisé. N’hésitez pas à consulter un thérapeute, si vous souffrez de claustrophobie !

Partager sur les réseaux sociaux