Effet Tetris : un mal-être caractérisé par des hallucinations

Recommandé dans le cadre du traitement de certaines pathologies, comme le syndrome de l’œil paresseux, le jeu Tetris peut mener vers un mal-être en cas de pratique excessive. L’effet Tetris provient, selon de nombreuses études, de l’habitude de jouer au jeu Tetris pendant plusieurs heures au quotidien. Ce jeu vidéo peut nuire aux pensées, aux rêves ainsi qu’aux images mentales. Le trouble psychologique associé survient surtout cez les personnes consacrant trop de temps à ce loisir. Elles finissent par percevoir leur environnement de la même manière que dans le jeu.

Un comportement négatif issu d’une habitude

Les psychologues considèrent l’effet Tetris comme découlant d’une habitude. Certains joueurs n’hésitent pas à  consacrer plusieurs heures à ce jeu vidéo. Ce n’est donc pas étonnant si leur esprit est envahi par les formes et les couleurs qui le caractérisent. Ils finissent par voir un tas de figures autour d’eux.

Il faut noter que de nombreuses études démontrent l’effet direct du Tetris sur la configuration du cerveau. À titre d’exemple, une étude menée à l’initiative d’Okagaki et Frensch, en 1994, montrait que participer à une douzaine de parties permettait de rendre la matière grise de cet organe dense. Pratiquer le Tetris présente des avantages sur le cerveau. Il peut améliorer les habiletés mentales. Pourtant, jouer à l’excès, mène les victimes à voir des pièces en train de s’assembler dans leurs rêves. En fermant leurs yeux, elles peuvent avoir des hallucinations. Même si ces symptômes n’affectent pas la santé physique de leurs victimes, ils risquent de nuire à leur bien-être. Le mieux reste  de les prendre en charge le plus tôt possible avec la technique la plus efficace, notamment la psychanalyse.

Traitement de l’effet Tetris grâce à la psychanalyse

Les personnes victimes de l’effet Tetris ont des difficultés à retourner vers le réel. La nuit, même si elles sont en train de dormir, elles voient parfois des figures à travers le noir. Pour se débarrasser de ces visions imaginaires, il vaut mieux recourir à l’accompagnement personnalisé d’un psychanalyste. Celui-ci mettra en place des techniques, afin d’aider son patient à débarrasser son esprit de ces images. En effet, cette pratique mise au point par Sigmund Freud consiste à traiter les facteurs inconscients de ce mal-être. Cette technique de soins permet de déterminer les causes du problème ainsi que ses éventuels impacts sur la santé mentale du patient. Pendant chaque séance, d’une durée d’une cinquantaine de minutes environ, le psychanalyste aide le patient à débloquer les processus inconscients du patient. Durant le traitement psychanalytique, la personne victime de l’effet Tetris est amenée à explorer son monde intérieur. Elle peut ainsi mieux comprendre le problème et ses principaux facteurs.  

Partager sur les réseaux sociaux