You are currently viewing Délire de type Truman Show : quand une victime se sent souvent sous le feu des projecteurs

Délire de type Truman Show : quand une victime se sent souvent sous le feu des projecteurs

 

Le délire de type Truman Show est un trouble psychologique qui se caractérise par la sensation et la certitude d’être le centre d’attention de projecteurs et de caméras. Une personne affectée aura la conviction qu’elle est constamment filmée, à l’image du protagoniste dans le film The Truman Show, qui a donné son nom à cette affection psychiatrique.

Une forme de paranoïa favorisée par les médias

Les frères Gold ont mené une étude sur des patients victimes de cette sensation étrange. Les résultats indiquent qu’Internet est l’une des sources qui favoriserait l’apparition des symptômes de ce trouble psychologique. Les personnes affectées sont sujettes à des pensées paranoïaques, et ont effectivement peur que le Web contrôle leur vie au quotidien. Elles manifestent la crainte d’être suivies et photographiées. Selon les scientifiques, ce problème de santé mentale est étroitement lié aux médias, dont Internet. La technologie influence donc le comportement psychologique de ces personnes d’une façon conséquente, au point de perturber leur santé mentale.

Un tout nouveau type de troubles psychiatriques

Les symptômes de ce trouble apparaissent désormais couramment. Certaines personnes affectées par exemple demandent à leur gouvernement de mettre fin à leur participation à une émission télévisuelle, dont ils croient être les protagonistes. D’autres pensent que chacun de leurs gestes est filmé, en vue d’une prochaine diffusion.

Ces victimes du syndrome de Truman s’imaginent involontairement dans la peau des vedettes d’une émission de téléréalité, ou croient incarner un personnage dans un film à succès. Les psychiatres s’intéressent à ce trouble en se focalisant sur les recherches qui établissent un rapport entre la culture pop, et les maladies mentales. Ces scientifiques se posent la question du degré d’influence de la célébrité sur ce tout nouveau type d’hallucination paranoïaque.

Certains malades rappellent le célèbre film Truman Show, et s’inspirent de son protagoniste, incarné par l’acteur Jim Carey : la trame de cette fiction, sortie en 1998, est la vie d’un homme heureux au sein de sa famille, qui se révèlera pourtant être une mascarade au cours du film, dans la mesure où tous les membres de son entourage sont incarnés par des acteurs de télé-réalité.

En 2006, les frères Gold ont étudié une cinquantaine de cas, tandis que des chercheurs à Londres ont découvert un autre aspect de ce syndrome de Truman, lorsqu’ils ont suivi un patient de 26 ans, convaincu qu’il vivait dans un autre monde, où il était le héros d’un film.

Une illusion pouvant être traitée par la psychanalyse

Cette forme d’illusion est considérée par les psychanalystes comme le symptôme d’une affection psychiatrique. Il n’est pas rare de rencontrer des personnes disant de leur entourage qu’il n’est qu’une somme d’imposteurs. Ces délires émanent souvent des évolutions technologiques ; quels que soient les symptômes observés dans le cadre d’un délire de type Truman Show, un suivi psychanalytique permet de traiter ce trouble efficacement. Le professionnel intervient avec des concepts basés sur les processus mentaux inconscients, tels que Sigmund Freud les a élaborés. Ainsi, l’analyse permet au patient et au psychanalyste de décrypter l’ensemble de ces processus, conscients et inconscients, par le biais de la parole.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire