Tout savoir sur les troubles phobiques

Tout savoir sur les troubles phobiques

La phobie est une crainte qui se présente sous la forme d’une angoisse soudaine. Elle se manifeste face à un objet ou une situation particulière. Il existe de nombreux troubles phobiques. Néanmoins, en fonction de votre phobie, il est important de trouver les solutions radicales afin d’y remédier. Voici une présentation des différents troubles phobiques dont une personne peut être victime.

La claustrophobie

La claustrophobie est sans doute l’une des phobies les plus fréquentes. Les personnes claustrophobes ont peur de l’enfermement et des espaces clos. Pour prendre des exemples concrets, un claustrophobe manifeste des symptômes liés à sa phobie :

  • Dans un ascenseur
  • Dans le métro
  • Dans le train
  • Dans une pièce sans fenêtre
  • Dans un véhicule

Habituellement, la claustrophobie peut être causée par un événement qu’une personne aurait subi au cours de sa vie (avoir été enfermé, avoir été agressé). De ce fait, elle se caractérise par une peur intense lorsque le claustrophobe se retrouve dans un espace clos. Si vous présentez des signes de claustrophobie, la meilleure solution est de consulter un thérapeutes. En effet, il existe des traitements thérapeutiques qui permettent d’éliminer cette peur grâce à plusieurs types de thérapies.

La zoophobie

La zoophobie est aussi l’une des phobies les plus répandues dans le monde. Bien évidemment, cette peur des animaux touche majoritairement les enfants. Normalement, elle disparaît entre l’âge de 9 et 11 ans. Cependant, la zoophobie persiste dans certains cas et peut atteindre les adultes. Néanmoins, les éléments qui peuvent faire peur à une personne atteinte de la zoophobie peuvent différer de celle d’un autre :

  • La peur des mouvements de l’animal
  • Le caractère physique de l’animal : poils, corpulence, couleurs, yeux…
  • Les bruits : aboiements, bourdonnements, battement des ailes…

La zoophobie entraîne un changement brusque du rythme cardiaque à la vue de l’animal craint. Il existe des phobies propres à chaque animal : cynophobie (chien), ailurophobie (chat), arachnophobie (araignées)… Néanmoins, il s’agit d’une phobie que l’on soigne grâce à la psychanalyse, le thérapeute ira aux sources chercher l’élement déclencheur. Habituellement, une thérapie cognitive-comportementale peut suffire pour traiter cette peur, cette thérapie peut se faire également grâce à la réalité virtuelle. Cette méthode consiste à l’aide d’un casque de réalité virtuelle de plonger le patient très graduellement dans un environnement où se trouvent des animaux. Petit à petit le sujet et son inconscient vont s’habituer à visualiser des animaux, ce qui permettra de côtoyer dans le réel des animaux en étant de moins en moins gêné.

L’acrophobie

L’acrophobie est une peur excessive des hauteurs et du vide. Lorsqu’une personne se trouve en hauteur, elle présentera des signes de panique. Voici quelques symptômes significatifs de l’acrophobie :

  • Sensation de perte d’équilibre
  • Difficultés à respirer
  • Sensation d’écroulement dans le vide
  • Vertiges
  • Difficultés à bouger
  • Rythme cardiaque accéléré

La psychothérapie est sans doute la meilleure solution pour lutter contre l’acrophobie. Néanmoins, il existe également des solutions comme : le yoga, l’hypnose, la relaxation…

Conclusion

Les personnes présentant des troubles phobiques ne les manifestent pas de la même manière. Toute phobie peut être traitée et soignée. Néanmoins, il est important de pouvoir en parler et trouver les solutions avec l’aide d’un professionnel. La thérapie cognitivo-comportementale et un travail effectué dans le cadre d’une thérapie qui permet de déterminer l’origine des symptômes et de venir à bout des troubles rencontrés. La psychanalyse permet également de revenir aux sources des occurrences ayant crées ces phobies et de désamorcer ces dernières.

Laisser un commentaire