Les différents types de phobies

Les différents types de phobies

  1. La peur est une réaction normale. Elle permet aux individus de réagir face à une situation de danger. Toutefois, lorsque la peur d’un objet ou d’une situation devient incontrôlable, cela a un impact sur la vie quotidienne. Il existe de nombreuses phobies. On peut en recenser plusieurs types et l’aide d’un thérapeute est une solution pour en guérir.
    Les cinq phobies les plus courantes :
  • L’acrophobie :

C’est la peur d’être en hauteur. Cette phobie est définie par la peur du vide ou de se retrouver à proximité du vide. La peur est disproportionnée par rapport à un réel danger. En effet, même si le lieu est sécurisé, l’acrophobe a toujours peur de se trouver en altitude. Cette phobie peut être source de crises d’angoisse ou d’attaque de panique. Il est toutefois à noter que l’acrophobie se distingue du vertige qui se caractérise lui par l’apparition soudaine de maux de tête et de nausée au moment où la personne regarde le vide. Il faut savoir que ce type de phobie se soigne si on la traite dès son apparition. Une thérapie comportementale et cognitive associé à la de la réalité virtuelle (que l’on trouve dans certains cabinets en ville) afin de faire disparaître cette phobie rapidement.

  • La claustrophobie :

C’est la peur panique de se retrouver dans un espace clos. Elle se manifeste surtout quand la personne qui souffre de claustrophobie se retrouve dans un ascenseur, dans un train, un métro ou à l’intérieur d’une petite pièce sans fenêtre. Si vous êtes concerné par cette phobie, la thérapie cognitive et comportementale ou TCC est efficace comme la psychanalyse pour trouver l’origine de cette peur.

  • La cancérophobie:

C’est la peur d’être atteinte d’un cancer. Cette phobie a surtout développé depuis quelques années suite aux annonces dans la presse ou sur les réseaux sociaux du nombre de personnes qui en souffre. Ainsi, la personne phobique éprouve toujours une peur injustifiée, et même irraisonnée d’être malade et atteinte d’un cancer. Un cancérophobe n’est jamais rassuré même après avoir reçu le résultat d’un examen médical. En effet, il cherche toujours des symptômes justifiant le fait qu’il soit atteint d’un cancer. Il est toutefois à noter que c’est une phobie qui peut être traitée sans problème. Pour cela, rien de mieux que d’en parler avec un thérapeute !

  • L’hématophobie 

Nommée également hémophobie, il s’agit de la peur irrationnelle du sang. Elle fait partie des phobies les plus répandues et touche aussi bien les hommes que les femmes. L’idée de voir une blessure devient insupportable. Certains sujets atteints ont peur de mettre les pieds dans des hôpitaux ou dans un centre de transfusion sanguine à cause de cette phobie. Cette phobie empêche un individu qui aimerait se rendre dans tout lieu où le sang pourrait être potentiellement présent.

• La zoophobie :

C’est la peur des animaux. Il peut s’agir d’une phobie simple ou d’une phobie généralisée à tous les animaux. Le premier type est la peur d’un animal en particulier comme la peur des araignées ou des serpents. Par contre, le second type est une phobie de n’importe quel animal. La zoophobie touche surtout les enfants, mais peut également toucher les adultes. Dans la majorité des cas, l’approche par les thérapies comportementales et cognitives ontpprouvé leur efficacité ou par la « psychanalyse » est l’une des techniques les plus appropriées pour traiter cette peur des animaux.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire