Peur des chiens, des chats ou d’autres animaux

Peur des chiens, des chats ou d’autres animaux

Votre enfant a une peur panique des animaux. Comment devez-vous gérer cette situation ? Il arrive régulièrement que les enfants de 2 à 4 ans aient peur de certains animaux, comme les chiens ou les chats. La zoophobie commence souvent par une mauvaise expérience avec les animaux. Votre enfant peut développer cette crainte après avoir eu confiance et s’être fait mordre, l’enfant peut vite donner sa confiance, imaginant l’animal comme un petit doudou. La peur des animaux touche de nombreux individus.

Que pouvez-vous faire à ce sujet ?

Cinq pour cent de la population a peur des animaux. La zoophobie est une phobie fréquente.

La phobie des animaux est une phobie dite spécifique. En effet, l’objet de la phobie est déterminé. La peur de certains animaux en particulier, sont plus fréquentes que d’autres. La peur des araignées (arachnophobie) est la plus prévalente. Elle est suivie par la peur des serpents (opiophobie), la peur des chats (ailourophobie) et celle des chiens (cynophobie).

Les sujets atteints de phobie des animaux adoptent des conduites d’évitement. Ce qui s’avère plus difficile selon l’animal mis en cause. En effet, il est plus aisé d’éviter les lieux où se trouvent des serpents, que ceux où l’on risque de rencontrer des chiens. Certains cynophobiques évitent les parcs, certaines rues par peur de rencontrer des chiens. Toutefois, il est plus fréquent d’être en contact avec des chiens ou des chats, qu’avec des araignées ou d’autres animaux qui vivent dans des lieux spécifiques.

Les origines des phobies des animaux

La zoophobie trouve généralement son origine dans un événement traumatisant subi au cours de l’enfance. Toutefois, les causes spécifiques de phobie varient selon les individus et leurs histoires. La thérapie qui pourra être suivie, pour soigner les troubles psychologiques engendrés par cette affection, permettra de déterminer les facteurs à l’origine de cette dernière.

Comment traiter ces troubles phobiques ?

L’adoption de ces conduites entraîne le phobique dans un cercle vicieux. En effet, plus il évite l’objet de son angoisse, plus il a peur. Plus la peur est présente, plus la phobie est ancrée. Il faut mettre un terme à ce cycle pour pouvoir mettre un terme au problème.

Heureusement, la peur ou la phobie des chiens, des chats, des animaux peuvent être bien traitée, dans le cadre d’une thérapie comportementale et cognitive TCC . Environ 85 % des personnes souffrant de phobie se débarrassent de leur anxiété. Si vous vous demandez comment éliminer la peur des animaux,  consulter un thérapeute en TCC et exposez lui vos difficultés ? Pour plus de compréhension et moins de désagrément. L’accent est mis sur la reconnaissance du langage corporel des animaux et grands nombres de stratégies à mettre en place pour se débarrasser de cette phobie invalidante. Vous pouvez faire appelle à un psychanalyste, si vous souhaitez connaître le symbole ou l’origine de cette angoisse.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire