6 Signes de l’ Anuptaphobie : La Peur d’être Célibataire

6 Signes de l’ Anuptaphobie : La Peur d’être Célibataire

Lorsque la perspective de passer ne serait-ce qu’un seul moment sans attaches vous fait éclater en sueurs nocturnes, il y a de fortes chances que vous souffriez d’anuptaphobie la peur d’être célibataire .

Bien que cela puisse être triste ou pour d’autres désagréable, ne pas avoir de partenaire n’est pas la pire chose qui puisse arriver dans la vie. Être célibataire n’est pas mauvais pour la santé : cela laisse de la place pour une croissance et une réflexion énormes et laisse également beaucoup de temps pour retrouver ses amis et être paresseux au point de prendre son temps. Mais cette perspective optimiste peut être difficile pour quelqu’un qui a une aversion irrationnelle à être seul, ce qui amène à percevoir le célibat comme un aller simple vers la misère affective.

Si vous souffrez lorsque vous n’êtes pas en couple, voici quelques signes évidents d’une anuptaphobie

1. Vous êtes toujours en couple.

Même si vous venez de sortir d’une rupture, vous avez tendance à vous concentrer davantage sur la recherche d’un partenaire de remplacement plutôt de vous permettre de guérir et de réellement rebondir après votre dernière relation – sans aborder la vérité selon laquelle un comportement de rebond marathon pourrait garantir que vous ne soyez jamais seul, vous pourriez finir par sacrifier votre plus grand bonheur dans le processus.

2. Vous ne choisissez pas vos partenaires judicieusement.

Tout le monde fera littéralement l’affaire, tant que vous êtes attaché. Vous ignorez les signes évidents que vous sortiez avec n’importe qui et avancez aveuglément. Lorsque vos amis et votre famille bien intentionnés vous disent que votre nouveau partenaire n’est pas le bon, vous les rembarrez parce que vous vous êtes convaincu que leurs objections signifient qu’ils ne veulent tout simplement pas vous voir heureux.

3. Vous restez dans des relations toxiques.

Vous réalisez que vous ne devriez pas accepter la malhonnêteté, l’infidélité ou un partenaire émotionnellement indisponible, mais vous avez trop peur de partir. C’est comme si tolérer un comportement toxique dans une relation était mieux que d’être célibataire.

4. Vous gardez tous vos ex en veille.

Il est hors de question de couper complètement vos anciennes flammes, non pas parce que vous êtes légitimement ami avec vos ex, mais parce que vous vous sentez en sécurité en les gardant comme des personnes pouvant remplir un espace potentiels au cas où vous vous retrouveriez célibataire sans perspectives.

5. Vous vous perdez dans vos relations.

Chaque fois que vous vous impliquez sérieusement avec quelqu’un, vous perdez le sens de vous-même. Vous changez automatiquement pour imiter la personne avec laquelle vous sortez, et soudain, vous vous retrouvez à manger des aliments que vous n’aimez pas, à regarder des émissions de télévision que vous n’aimiez pas ou à vous habiller d’une certaine manière juste pour lui plaire.

Bien qu’être un partenaire agréable ait ses avantages, être trop gentil peut affecter votre relation de manière négative. Si vous avez un partenaire qui vous aime pour VOUS, il peut être découragé par votre approche co-dépendante, cela pourrait conduire à une rupture qui vous remettra dans la position la plus effrayante à laquelle vous puissiez penser: être célibataire.

6. Vous venez trop fort lors des premiers rendez-vous.

Vous vous engagez fréquemment dans de mauvaises habitudes, privilégié le nombre et négliger la qualité des rapports humains, être excessif,   trop parler, poser des questions intrusives ou ignorer les limites physiques de la personne. Tout ce comportement loufoque ne vient du fait que vous pourriez être une personne horrible. C’est juste que vous préférez contourner tout ce petit discours d’introduction et rendre la relation déjà officielle parce que vous êtes célibataire depuis un mois déjà, et cela commence vraiment à vous faire croire que vous serez seul pour toujours.

Être célibataire pendant un certain temps peut être exactement ce dont vous avez besoin pour développer une relation plus saine avec vous-même. Le temps à lui seul peut vous aider à apprendre à valoriser qui vous êtes, ce qui rendra beaucoup plus probable que vous trouviez un partenaire compatible sur le long terme, simplement parce qu’il voit également la vie avec vos valeurs.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire