La bipolarité, ce qu’il fait savoir

La bipolarité, ce qu’il fait savoir

La bipolarité, ce qu’il faut savoir

Il existe plusieurs idées reçues concernant les troubles bipolaires. Certains minimisent notamment ce genre de troubles en pensant qu’il ne s’agit que d’un changement soudain d’humeur. Mais c’est bien plus que cela. Dans 5 % des cas, ce trouble peut conduire à des conduites dangereuses. Sans oublier que pour les patients, c’est une cause d’inconfort permanent. Pourtant, prise en charge rapidement, la bipolarité ne présente aucun problème. Encore faut-il se faire diagnostiquer assez tôt.

Quels sont les symptômes ?

Les épisodes dépressifs sont notamment présents chez les individus souffrants de troubles bipolaires. Ceux-ci comprennent des symptômes tels qu’une grande fatigue, un manque d’énergie ou au contraire une grande agitation et sont accompagnés de problèmes de sommeil, de maux de têtes, d’une grande tristesse ou encore d’une diminution de l’estime de soi. Le sentiment de culpabilité, la difficulté de prendre des décisions ainsi que des pensées suicidaires peuvent être présent et rendre la personne vulnérable au monde extérieur.

Épisodes hypomaniaques

Une des caractéristiques des troubles bipolaires est la présence d’épisodes de manie qui se reconnaissent par des signes et symptômes spécifiques : un sentiment de bonheur/plaisir intense ou à l’inverse une irritabilité excessive, une hyperactivité ou encore la présence d’idées de grandeur avec une accélération de la pensée. Cela comprend également une augmentation importante du nombre d’activités professionnelles, sociales ou familiales et des comportements à risque (achat compulsif, investissement financiers risqués…). Ces symptômes sont en dents de scie et la personne vit ses émotions de manière démesurée et intense, ce qui lui rend le contrôle de celles-ci difficile.

Symptômes associés 

Il arrive que la personne souffrant de ce trouble soit amenée à perdre pied avec la réalité. D’autres symptômes associés peuvent alors apparaitre lors d’un épisode dépressif et s’apparenter aux troubles psychotiques. Par exemple, la personne peut entendre des voix, avoir la sensation qu’on manipule ses pensées ou encore avoir des idées délirantes.

Les causes des troubles polaires

Certains facteurs génétiques ou bien biologiques ou environnementaux peuvent apporter des explications sur l’apparition d’un trouble bipolaire. Les symptômes sont plus ou moins graves en fonction des cas et il existe différents types de traitements. Le diagnostics de la bipolarité peut se faire attendre et parfois il est nécessaire d’attendre plusieurs années. Le trouble bipolaire touche 1 à 2 % de la population, aux USA, en Europe ou en Asie. Ce trouble concerne autant les hommes que les femmes et un risque de suicide est toujours à craindre pour des sujets non diagnostiqués et soignés. Cependant, la génèse n’est pas encore déterminée. En effet, les troubles bipolaires agrègent des facteurs de vulnérabilité d’ordre génétique ainsi que des facteurs d’ordre environnementaux. Le traitement de ce trouble repose sur un traitement médicamenteux comprenant des anxiolytiques et/ou des psychotropes mais seul un médecin pourra se prononcer sur le type de médicament à administrer.

Quel traitement pour une personne bipolaire ?

Le meilleur traitement pour une aider une personne bipolaire est la thérapie. Une fois diagnostiqué par un professionnel, les personnes atteintes de ce trouble doivent consulter au moins une fois par semaine. Il s’agira d’effectuer un travail en lien avec ses émotions auprès d’un professionnel qualifié afin de mieux les contrôler. La thérapie peut se dérouler chez un psychanalyste en face à face ou allonger sur un divan. Tout dépend de la volonté du thérapeute et du patient. Certains spécialistes conseillent même la mise en place d’un programme familiale afin de permettre l’accompagnement de l’entourage du patient en même temps.

Les thérapeutes mettent en place des séances, mais ne s’arrêtent pas là. Afin de permettre aux patients de retrouver leur confort, ils peuvent conseiller au patient d’aller voir un médecin afin que celui-ci leur prescrivent certains médicaments.

 

Laisser un commentaire